actus

 

jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées
jardin de graminées

Jardin de Graminées

Guimiliau, Finistère

Passionné par le vent, j’ai voulu dans ce jardin que cet Elément en soit l’acteur principal. Les plantations abondantes de Stipa Tenuissima animent le jardin en ondulant leurs « cheveux d’ange » au moindre souffle d’air. Afin d’accentuer ce phénomène de vague végétale, le terrain, à l’origine plat, a été remodelé et structuré avec quelques rochers locaux.

En fond de scène, les Phyllostachys Nigra Boryana se prêtent au jeu encore timidement mais ces bambous géants deviendront très vite des acteurs majeurs en masquant le seul vis-à-vis de ce jardin clos de murs. Le trio de Betula Utilis Jacquemontii, ou « Bouleaux de l’Himalaya », dont les écorces immaculées viendront surprendre les propriétaires dans quelques années.

Le muret de soutien en pierres sèches, délimitant le jardin de graminées et la grande terrasse de béton bouchardé, a été réalisé en schiste venant des Monts d’Arrée tout proches. Le bassin et sa cascade taillée dans la pierre participent à l’animation des lieux, venant oxygéner les plantes aquatiques et les poissons que les enfants s’amusent à nourrir.

La longue allée menant au jardin a été réalisée en créant deux bandes de roulement en béton désactivé. Le gazon semé sur un mélange terre-pierre reste carrossable. La matière brute des traverses de chêne naturel est mise en valeur à la tombé de la nuit par un éclairage rasant dissimulé au pied des Stipa Gigantea.